Polka avec ou sans oeillères

 

Aucune joie au monde,
aucun plaisir, même nécessaire,
aucune passion, même nécessaire,
n’égalera jamais, n’égalera jamais
la satisfaction d’être mammifère.
Joyeux ou triste, avec ou sans oeillères,
la satisfaction d’être mammifère,
debout sur scène, avec ou sans oeillères.
Aucune audace au monde,
aucune guerre, même nécessaire,
aucune opinion, même sincère,
n’égalera jamais, n’égalera jamais
la satisfaction d’être mammifère,
debout sur scène, avec ou sans oeillères.
Aucun succès au monde,
aucun échec, même nécessaire,
aucune rêverie, même nécessaire,
n’égalera jamais, n’égalera jamais
la satisfaction d’être mammifère,
debout sur scène, avec ou sans oeillères,
la satisfaction d’être mammifère,
longtemps debout,
Et plus longtemps sous terre.

Polka avec ou sans oeillères – Giani Esposito

Ce texte figure dans ces disques :

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*