Il y a en moi

Il y a en moi un tel désir de toi
que si la pierre en supportait un pareil,
elle serait fendue comme par un feu violent.
Tout amour s’est insinué dans mes membres
aussi intimement que dans l’âme la parole intérieure.
Je ne peux soupirer sans que tu sois dans mon souffle
et que tu ne vives dans chacun de mes sens.
Mes yeux ne peuvent se fermer
sans que tu ne te trouves entre la prunelle et les paupières.

Ce texte figure dans ces disques :

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*