Brève lamentation d’une veuve

Assise sur une tombe,
Une veuve prie et s’ennuie
S’ennuie et prie.
et de temps en temps parle toute seule
comme un enfant. La, la, la…
Il n’était pas très méchant
Mais pas très bon
Il pensait toujours à autre chose
A mon ennui cependant il n’y a pas pensé
Il était beaucoup trop grave
Quand il m’aimait
Il pensait sans doute à autre chose
Il m’aimait bien cependant
Bien mieux que beaucoup d’autres
Il était beaucoup trop grave
Quand il dormait
Il pensait sans doute à autre chose
Il dormait bien cependant
Bien mieux que beaucoup d’autres
Il était beaucoup trop grave
Quand il mourut
Il pensait sans doute à autre chose
Il mourut bien cependant
Bien mieux que beaucoup d’autres
Il était beaucoup trop grave
Il est peut être moins grave
Là où il est,
là ou sans doute on ne pense plus
tut, tut…

 

Ce texte figure dans ces disques :

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*