Amoureux et savants

 

Amoureux et savants qui avez le génie
la patience et le goût d’approfondir la vie,
tout ce que nous pouvons et tout ce que nous sommes.
Amoureux et savants dites qu’est-ce que l’homme ?
Ce corps fait pour la faim et la soif et l’effort,
et le vieillissement, les frissons et la mort,
ou bien cet univers cette harmonie parfaite
dès que l’esprit l’éclaire et que l’âme s’y reflète.
Amoureux et savants dites qu’est-ce que l’homme ?
Nos pieds baignent dans l’eau mais la source est cachée,
il faut la chercher seul très haut sur les montagnes
comme le vrai amour au bout du sacrifice.
On a soif, on renonce, on boit là où l’on est,
on s’aime comme on peut, on échange ses vices,
ses jours de plénitude et ses années de vide,
on s’exerce au plaisir, jamais à la maîtrise,
on se couvre de vase et on s’idéalise,
les hommes d’un côté, les femmes de l’autre,
jamais vraiment unis, jamais vraiment sincères
orgueilleux et bavards on meurt, on s’accompagne,
raisonnant sur ce monde et raisonnant sur l’autre,
on quitte cette vie ne l’ayant pas comprise
tout nu et à grand peine on entre et sort du temps,
et le plus amoureux comme le plus savant,
celui qui s’extasie, celui qui persévère,
après bien des années, après bien des souffrances,
sait reconnaître en tout le goût de la poussière,
mais parfois parmi nous un chant d’amour s’élève
qui guérit le malade et nous rend l’espérance,
le chant des incompris, la voix pourtant si claire
de ceux qui ont vécu, de ceux qui ont souffert
avec humilité, avec intelligence,
et un monde s’éveille où règne la lumière.
Monde où l’amour et l’eau sont d’une autre nature,
L’amour a la clarté des sources les plus pures
et l’eau comme l’amour donne la vie. (bis)

Ce texte figure dans ces disques :

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*